Commencer et voir déjà grand

Apprendre de nouvelles connaissances et de nouveaux savoir-faire, c’est l’un de mes moteurs dans la vie. Je crois que j’ai du talent pour ça. J’ai surtout de l’ambition et il n’y a pas grand-chose qui me fait peur quand j’ai décidé d’apprendre. C’est d’ailleurs l’un des rares domaines dans lesquels j’ai beaucoup de confiance en moi.

On pense souvent qu’il faut commencer par des choses simples quand on apprend une nouvelle compétence. Et c’est bien sûr frappé au coin du bon sens. Mais je vais vous montrer pourquoi, dès le début, il ne faut pas s’en tenir à cela. Je vais parler ici du cas particulier des compétences manuelles, mais on pourrait élargir ce propos à n’importe quel nouvel apprentissage.

Commencer simple…

Évidemment, il faut commencer par apprendre les gestes, les techniques de base. Et s’entraîner pour les maîtriser correctement. Il faut aussi s’informer pour comprendre pourquoi les choses doivent être faites d’une certaine façon et pas autrement. Mais ça peut vite devenir fastidieux et démotivant d’apprendre sans but les techniques de bases.

À vaincre sans péril on triomphe sans gloire (Pierre CORNEILLE, Cid, II, 2)

Il ne faut pas avoir peur de se lancer assez tôt dans son apprentissage dans un projet « avancé ». Il s’agit de viser un résultat final qui n’est pas considéré comme accessible aux débutants.

… mais avoir de l’ambition

Avoir un projet ambitieux donne à la fois de la motivation et une direction à l’apprentissage. En effet, c’est plus facile de refaire des centaines de fois le même geste quand on a en tête un chouette résultat final.

Et puis on peut aussi se concentrer sur les techniques dont on va avoir besoin pour son projet. Il convient de décomposer le projet : soit en une séquence d’étapes successives, soit en un assemblage de parties indépendantes. On peut alors s’entraîner aux techniques demandées par le projet au fur et à mesure qu’on en a besoin. C’est d’ailleurs plus efficace que d’apprendre toutes les techniques les unes après les autres et de ne pas réellement les pratiquer.

Chercher l’information

Aujourd’hui, nous avons accès, grâce à internet, à une énorme quantité d’informations qui permet d’accéder à un certain degré d’expertise facilement. Que vous souhaitiez apprendre à poser du carrelage, à tricoter ou à dessiner, vous avez à votre disposition une palette incroyable de ressources : blogs, vidéos, tutoriels…

Le plus compliqué, c’est de faire le tri. Il faut multiplier les sources d’informations. Essayer les techniques (avec des matériaux peu coûteux quand c’est possible). Trouver les ressources qui donnent les informations les plus claires. Il ne faut pas hésiter à regarder plusieurs vidéos quand on bloque sur un geste technique.

Faire des essais

Il est toujours utile d’avoir sous la main des matériaux peu coûteux pour s’entraîner. J’aime bien tricoter de jolies laines 100% naturelles teintes à la main, mais ça peut coûter cher (oui, le pull qui coûte moins cher parce qu’on l’a tricoté soi-même, c’est une légende !). Mais si j’explore une nouvelle technique, j’ai toujours sous la main une pelote toute simple. Je me fais la main dessus plutôt que d’abîmer mon joli fil. Malgré cela, il m’arrive de détricoter des pans entiers de tricot quand je me rends compte que je suis trompée tout au début.

Faire, défaire et refaire, ça ne me dérange pas dans ce contexte, puisque j’apprends et je comprends mieux à chaque instant. Comprendre pourquoi ça ne marche pas de telle façon, pourquoi il vaut mieux faire de telle autre façon, c’est primordial pour progresser.

De cette façon, on peut acquérir assez rapidement un niveau de compétences que beaucoup mettent des années à atteindre en tâtonnant ou en se limitant aux connaissances de leur entourage. Il suffit de se faire confiance finalement et d’accepter de ne pas faire parfait du premier coup. Ça me ferait très plaisir que vous partagiez ce que vous apprenez en ce moment et vos projets les plus ambitieux, ici ou sur Facebook. Inscrivez-vous à la newsletter pour ne louper aucun article.

Portez-vous bien,

Enregistrer

Enregistrer

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. Portez-vous bien,

Laisser un commentaire