Jeanne Moreau, la vie et le blog

Les vacances m’ont permis de prendre un peu de recul par rapport à ce blog. J’ai pu faire le vide et laisser la place pour de nouvelles idées.
J’avais besoin notamment de réfléchir à la finalité de ce blog. À ce qui me pousse à écrire. Parce que publier des articles n’a rien d’innocent. Écrire, c’est avoir un message à passer. Qu’on en soit conscient ou non. Et je n’étais pas très au clair sur mon message à moi. Ni sur les destinataires. Et je crois que je tourne un peu autour de ces questions depuis la naissance de ce blog au mois de septembre. Aujourd’hui j’y vois un peu plus clair.
Je pense que tout est parti d’un constat que j’ai fait quelques mois avant de commencer à écrire ici. J’étais prise dans le tourbillon de la vie (la chanson n’a pas grand-chose à voir avec le sujet, mais elle est très chouette) :

Ma vie était en auto pilote. Les événements s’enchaînaient sans que je puisse décider réellement. Je “surfais” entre le boulot, les enfants et l’intendance du quotidien. Je gérais, une vague après l’autre. Trop occupée pour regarder où elles m’emmenaient. J’ai aussi parfois bu la tasse. Bref je subissais ma vie au lieu de la vivre.
Je pense que c’est lié à une période de la vie, où on a beaucoup construit. Où les contraintes se sont accumulées progressivement. Et la grenouille a cuit bien gentiment. Quand j’ai réalisé tout cela, j’ai décidé de reprendre mon existence en main. De décider.
C’est ce chemin, et ce qui m’a permis d’avancer que je veux partager ici.
Je suis sûre de ne pas être la seule dans cette situation. Il y a forcément quelque part quelqu’un qui vit la même chose. Quelqu’un qui se pose les mêmes questions que moi. Quelqu’un que je pourrais aider peut-être. Et certainement aussi beaucoup de gens qui sont passés à la phase suivante de leur vie et qui peuvent partager leur propre expérience. C’est à tous ceux/celles-là que je souhaite m’adresser.
J’espère que ces quelques mots vous donneront un autre éclairage sur ce que vous avez déjà pu lire ici. Peut-être aussi l’envie de partager cette lecture avec des personnes qui “surfent” elles aussi.
Je serais vraiment très heureuse si une discussion pouvait s’engager autour de ces sujets-là. Vous pouvez utiliser les commentaires ci-dessous où la page Facebook de ce site.

En attendant, portez-vous bien,

Enregistrer

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. Portez-vous bien,

One Reply to “Jeanne Moreau, la vie et le blog”

  1. C’est drole, je me pose exactement la même question depuis quelques jours… quel message je veux faire passer, quel est mon but ? Je ne suis pas encore tout à fait au clair, mais je pense qu’il est essentiel de se les poser même si ça signifie de devoir se remettre en question ! 🙂

Laisser un commentaire